Puy-de-Dôme : un maire agressé par un automobiliste

Plus de trois mois après la mort du maire de Signes (Var), les agressions continuent. Lundi 18 novembre, le maire de Lussat (Puy-de-Dôme) a été agressé par un automobiliste qui roulait vite dans les rues de sa commune.

france 3

Il est encore sous le choc. Mais pour Christian Arveuf, pas question de manquer le Congrès des maires de France à Paris mardi 19 novembre. Hier, il a été agressé dans sa commune du Puy-de-Dôme, roué de coups par un automobiliste à proximité de l'école du village. "Je lui ai fait remarquer qu'il roulait trop vite alors que les enfants rentraient à l'école", explique Christian Arveuf, qui a été menacé par le conducteur. L'automobiliste l'a ensuite frappé.

Le suspect a été arrêté

L'homme soupçonné d'avoir agressé l'élu a été placé en garde à vue. À Lussat, devant l'école du village, les habitants soutiennent leurs maires. "Il a fait ça pour protéger les enfants et c'est bien triste qu'on en arrive là", déplore une habitante. Christian Arveuf a reçu de nombreux témoignages de solidarité, en particulier chez ses collègues maires de communes rurales. Aux prochaines élections, il ne sera pas candidat, usé par l'exercice de cinq mandats successifs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plus de trois mois après la mort du maire de Signes (Var), les agressions continuent. Lundi 18 novembre, le maire de Lussat (Puy-de-Dôme) a été agressé par un automobiliste qui roulait vite dans les rues de sa commune. 
Plus de trois mois après la mort du maire de Signes (Var), les agressions continuent. Lundi 18 novembre, le maire de Lussat (Puy-de-Dôme) a été agressé par un automobiliste qui roulait vite dans les rues de sa commune.  (france 3)