Cet article date de plus de deux ans.

Puy-de-Dôme : le maire de Lussat agressé par un automobiliste

Le conducteur qui venait de commettre des infractions au code de la route a asséné plusieurs coups de poing à l'élu. 

Article rédigé par
avec France Bleu Pays d'Auvergne - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La commune de Lussat dans le Puy-de-Dôme. (CAPTURE D'ECRAN GOOGLE MAPS)

Christian Arveuf, le maire de Lussat, dans le Puy-de-Dôme, a été agressé lundi 18 novembre par un automobiliste, rapporte France Bleu Pays d'Auvergne. Le chauffard a grillé la priorité de l'élu qui faisait le tour de sa commune en voiture avant de commencer sa journée à la mairie. Le conducteur, en excès de vitesse, s'est arrêté après les appels de phares du maire.

Christian Arveuf a alors rappelé au conducteur ses deux infractions au code de la route. Mais pour seule réponse, le suspect lui a donné plusieurs coups de poing à la tête et au niveau du thorax avant de prendre la fuite. L'élu a porté plainte à la gendarmerie de Pont-du-Château, commune voisine près de Clermont-Ferrand.

Des agressions qui se multiplient

Plusieurs élus locaux ont apporté leur soutien à Christian Arveuf après cette agression. Dans un communiqué, André Chassaigne, député communiste du Puy-de-Drôme dénonce "une agression particulièrement violente".

"À quelque mois des prochaines élections municipales, la multiplication des actes de violence à l'égard des élus locaux dans le cadre de leurs fonctions témoigne d'une dangereuse remise en cause de leur action", écrit le député.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.