Au Havre, les habitants doivent jouer les jardiniers

D'ici 2018, les collectivités locales ne pourront plus utiliser d'insecticides pour désherber trottoirs et caniveaux. Plusieurs communes comme Le Havre ont anticipé ce changement.

FRANCE 3

Les rues du Havre (Seine-Maritime) ont plus que jamais besoin de désherbage. Comme la ville n'utilise plus de pesticides, les adventices repoussent constamment. Dans la ville, on a anticipé un changement majeur. D'ici 2018 en effet, les collectivités locales ne pourront plus utiliser d'insecticides pour désherber trottoirs et caniveaux. 

Mode d'emploi écolo

Pour venir à bout de ces adventices, la municipalité a pris un arrêté officiel. L'idée est de mettre les habitants au travail. "On fait appel aux riverains. C'est un appel au bon sens de désherber devant son pavillon. On ne peut pas employer un nombre incalculable d'agents à désherber parce que pendant qu'ils désherbent, ils ne nettoient pas", explique Yves Huchet, adjoint au Maire en charge de la propreté. Désormais, le service propreté invite les habitants à utiliser un désherbant écologique, le mode d'emploi pour le fabriquer est fourni aux habitants et les pousses doivent être coupées lorsqu'elles atteignent 20 à 30 centimètres.

Le JT
Les autres sujets du JT