Assurances : les drôles d'enquêtes des assureurs

Les assureurs sont parfois amenés à enquêter sur leurs clients à l'aide de détective privé, des méthodes qui peuvent surprendre, mais qui sont pourtant légales.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Se faire espionner par un détective privé pour le compte d'une assurance, la méthode est désagréable, mais elle est pourtant parfaitement répandue comme l'explique Fanny Stenneler sur le plateau de France 2 :  "Toutes les compagnies d'assurance sans exception ont recours aux enquêteurs privés, même si cela peut paraitre intrusif, les assurances ont parfaitement le droit d'avoir recours à ces méthodes si elles soupçonnent qu'il y a fraude".

Des enquêtes que l'on peut contester

La journaliste de France 2 continue en expliquant que dans "80% des cas, les enquêteurs privés élucident l'affaire s'il y a eu eu fraude ou non d'ailleurs. Dans 15 à 20% des cas, ils n'arrivent pas a établir ce qui s'est passé et là le doute profite à l'assuré, car il est présumé de bonne foi". Mais dans tous les cas, ces enquêtes peuvent être contestées y compris devant la justice.

Le JT
Les autres sujets du JT
La base de données prévue par la loi de santé devrait rassembler les informations contenues dans les feuilles de soins de l\'Assurance maladie, les fiches d\'hospitaliation ou encore les données récoltées par les assureurs de santé.
La base de données prévue par la loi de santé devrait rassembler les informations contenues dans les feuilles de soins de l'Assurance maladie, les fiches d'hospitaliation ou encore les données récoltées par les assureurs de santé. (CITIZENSIDE/GERARD BOTTINO)