Fin de vie : l'arnaque des assurances obsèques

Les assurances obsèques sont pointées du doigt par 60 millions de consommateurs. Avec l'allongement de l'espérance de vie, certains contrats ne sont plus très rentables.

France 2

Cotiser pour payer ses obsèques, un choix qui peut réserver de mauvaises surprises. C'est ce que dénonce 60 millions de consommateurs dans son dernier numéro. Selon la revue, le contrat d'assurances obsèques est devenu une véritable manne pour les pompes funèbres. Mais pas seulement. Les enseignes Macif, Groupama ou Crédit Agricole les proposent à leurs clients. Plus de quatre millions de Français y ont déjà souscrit. Un moyen pour eux d'éviter le coût des funérailles à leurs proches.

La donation conseillée

Le problème, c'est qu'en additionnant les frais prélevés par les assureurs et un capital jamais revalorisé, le bénéficiaire est loin d'être gagnant. Un assuré de 62 ans avec une espérance de vie de 85 ans déboursera en moyenne 4 800 euros pour seulement 3 800 euros reversés à son bénéficiaire. Pour éviter ces désillusions, 60 millions de consommateurs conseille d'opter pour une assurance-vie ou une donation aux enfants.

Le JT
Les autres sujets du JT