Angers : quand l'insecte sert à combattre l'insecte

Pour éviter de recourir aux pesticides, une société d'Angers (Maine-et-Loire) a lâché ses prédateurs dans les jardins du château et de la ville. Reportage.

FRANCE 3

La chrysope est un insecte familier de nos campagnes et il attend de partir à l'assaut du château d'Angers (Maine-et-Loire). Car il est surtout connu pour son appétit féroce, et se nourrit des nuisibles qui sévissent sur les végétaux. Depuis plusieurs années, le château exclut déjà les produits phytosanitaires de ses parcelles. Mais avec cette solution 100% naturelle, les jardiniers espèrent bien venir à bout de certaines espèces encore tenaces.

Autorégulation

Cette société angevine s'est spécialisée dans la protection biologique des plantes : elle élève des insectes qui remplacent l'usage de produits chimiques dans les cultures de collectivités ou de professionnels du végétal. Tout au long de l'année, les insectes se reproduisent. Pas de risque que cette sentinelle devienne envahissante : la chrysope mange ses congénères en cas de besoin.

Le JT
Les autres sujets du JT