Cet article date de plus de neuf ans.

A Caen, un détenu s'évade en grimpant sur des échelles

En détention provisoire, le fugitif a bénéficié de complicités à l'extérieur de la prison.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'entrée de la maison d'arrêt de Caen (Calvados), d'où un détenu s'est évadé le 2 septembre 2012. (J.-Y. DESFOUX / MAXPPP)

FAITS DIVERS - En matière d'évasion, on a connu plus spectaculaire. Un détenu de la maison d'arrêt de Caen (Calvados) s'est échappé dimanche 2 septembre. Il a franchi les hauts murs de l'établissement grâce à une échelle, rapporte Ouest France.

"Il a suffi d’une échelle à l’extérieur des murs et d’une autre, glissée à l’intérieur, pour que le jeune homme en détention provisoire se fasse la malle", raconte le quotidien régional, qui évoque "l'aide de complicités extérieures". Un plan de recherche Epervier a été déclenché dimanche vers 14h30.

Le détenu, un Marseillais de 26 ans, a déjà été condamné à trois reprises, deux fois pour recel et une autre pour violences avec arme, selon le parquet. Il était en détention provisoire, "soupçonné de vol avec arme, accompagné ou suivi d’une tentative de meurtre, à Caen, le 17 avril" à l'encontre d'un négociant en bijoux caennais. La victime avait "reçu quatre balles d’un pistolet-mitrailleur, dont une dans l’artère fémorale", mais "s'en est sortie", précise le quotidien.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.