Cet article date de plus de huit ans.

Vingt-huit départements placés en vigilance orange aux orages

Trois nouveaux départements (Gard, Hérault, Lozère) ont été placés en alerte, dans la soirée du mardi 6 août. Sont concernés les départements allant des Pyrénées-Atlantiques aux Ardennes. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un éclair illumine le ciel de Tours (Indre-et-Loire) dans la nuit du 27 au 28 juin 2013, alors que Météo France a émis une alerte orange aux orages.  (GUILLAUME SOUVANT / SIPA)

Après le soleil et la chaleur, la pluie et la foudre. Vingt-huit départements ont été placés en alerte orange aux orages. Mardi 6 août dans la soirée, le Gard, l'Hérault et la Lozère ont rejoint la liste des 25 départements déjà sous vigilance, a annoncé Météo France.

L'alerte concerne ces trois départements ainsi que la Champagne-Ardenne, les départements de la Bourgogne, l'Allier, le Cantal, la Loire, le Puy-de-Dôme, les département de Midi-Pyrénées, la Corrèze, la Creuse, les Landes, le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques. 

Une vague orageuse "virulente", d'abord sur le sud-ouest

La vague orageuse est d'abord attendue sur le Sud-Ouest. Elle "sera virulente avec de forts risques de grêle, de rafales de vent pouvant dépasser les 100 km/h et de cumuls importants de pluie ( 30 à 50 mm en 1ou 2 heures)", annonce Météo-France.

Au cours de la nuit, les orages et les pluies les plus soutenus devraient quitter quitteront peu à peu l'Aquitaine et le Limousin, avant d'attendre la région Midi-Pyrénées et le Massif central. Ils devraient toucher ensuite la Bourgogne puis Champagne-Ardenne.

Premiers dégâts dans la Loire

En Bourgogne, les vignobles ont déjà été ravagés par la grêle ce week-end. Et le temps a aussi déjà fait des dégâts dans la Loire, a rapporté Le ProgrèsLundi en fin d'après-midi, des orages ont éclaté et des épisodes de grêle ont touché le nord du département. A Briennon, la grêle s’est mise à tomber à la fin d'une course cycliste, lors de la remise des prix. Les intempéries ont blessé quelques spectateurs et abîmé des voitures.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.