14-juillet : les temps forts du défilé

Le 14-juillet a plusieurs particularités cette année. Retour sur les grands moments du défilé.

FRANCE 3

Pour le dernier défilé du quinquennat de François Hollande, les douaniers ont participé à l'événement pour la première fois depuis 1919, non loin de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande, pays mis à l'honneur cette année. Ce jeudi 14 juillet, le président de la République a pavoisé sur les Champs-Elysées, entouré de la garde républicaine.

Les guerriers maoris sur les Champs-Élysées

La cérémonie a été placée sous haute surveillance après les attentats de l'an dernier. Pour l'occasion, 11 000 policiers et gendarmes ont été mobilisés. Comme à l'accoutumée, le défilé a commencé avec ses avions. Cette année, huit Alpha Jet en formation tour Eiffel ont soutenu la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024. Le spectacle aérien est toujours très apprécié du public. Et une présence insolite, très remarquée, elle aussi, par les spectateurs, ces guerriers maoris en tenue et tatouages traditionnels. Ils précèdent le contingent néo-zélandais, invités d'honneur cette année avec l'Australie. Ces deux nations du Pacifique avaient soutenu la France en engageant des troupes lors de la terrible bataille de la Somme, durant la première guerre mondiale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des étudiants chantent \"La Marseillaise\" sur la place de la Concorde à Paris, jeudi 14 juillet 2016, à la fin du défilé militaire.
Des étudiants chantent "La Marseillaise" sur la place de la Concorde à Paris, jeudi 14 juillet 2016, à la fin du défilé militaire. (DOMINIQUE FAGET / AFP)