Adèle Exarchopoulos et Tahar Rahim présentent "Les anarchistes"

En duplex de Cannes, Adèle Exarchopoulos et Tahar Rahim présente leur film "Les anarchistes", projeté à la semaine de la critique.

FRANCE 3

Le coup d'envoi de la semaine de la critique a été donné ce jeudi 14 mai à Cannes. En ouverture de cette compétition, le film "Les anarchistes" a été projeté, avec pour têtes d'affiche Adèle Exarchopoulos et Tahar Rahim. Les deux comédiens avaient tous deux déjà été consacrés à Cannes en compétition officielle. Cette année, la pression est moindre, mais l'objectif reste le même. "On est toujours là pour célébrer le cinéma et le défendre", explique au micro de France 3 Tahar Rahim.

Un message contemporain

Le film "Les anarchistes" raconte l'histoire d'un jeune brigadier choisi pour infiltrer dans le Paris de la fin du XIXe siècle, un groupe d'anarchistes. Un policier qui va tomber amoureux et être "tiraillé entre deux envies : celle d'appartenir à ce groupe et celle de céder à l'amour, ce qui l'obligerait à quitter ses fonctions", détaille le comédien.

Un film avec un message contemporain : "Au-delà de l'aspect humain, il nous a tous parlé profondément. C'est quelque chose d'universel", souligne Adèle Exarchopoulos.

Le JT
Les autres sujets du JT