Affaire Xavier Dupont de Ligonnès : les voisins français de l'homme arrêté à Glasgow se disent "très soulagés" mais n'ont jamais eu "le moindre doute"

Ces voisins ont toujours été convaincus que l'homme arrêté en Écosse n'était pas Xavier Dupont de Ligonnès.

Maison perquisitionnée à Limay (Yvelines) dans le cadre de l\'arrestation par la police écossaise d\'un homme, un temps soupçonné d\'être Xavier Dupont de Ligonnès.
Maison perquisitionnée à Limay (Yvelines) dans le cadre de l'arrestation par la police écossaise d'un homme, un temps soupçonné d'être Xavier Dupont de Ligonnès. (GAËLE JOLY / RADIO FRANCE)

Les voisins de l'homme arrêté à Glasgow en Écosse vendredi 11 octobre, et dont la maison à Limay, dans les Yvelines, a été perquisitionnée, se disent "très soulagés", après les résultats des tests ADN confirmant qu'il ne s'agit pas de Xavier Dupont de Ligonnès"Maintenant, pour nous, ce n'est pas une surprise, parce qu'à aucun moment on a eu le moindre doute", explique Martine au micro de franceinfo. 

La question qu'on se pose c'est comment peut-on arrêter quelqu'un qui est aussi éloigné de Dupont de Ligonnès sans prendre plus de précautions.Martine, une voisineà franceinfo

Le mari de Martine, Jacques, avait déjà évoqué "une monumentale connerie" sur franceinfo, avant même les résultats des tests ADN. "Ce qu'on espère, c'est qu'il va bien, parce qu'on n'a pas de nouvelles et même son épouse, pour le moment, n'est pas en contact avec lui", affirme encore Martine. D'après ses voisins, l'homme est marié depuis quelques années à une Écossaise. Il avait pris l'avion vendredi pour la rejoindre.

>> DIRECT. L'homme arrêté à Glasgow hier n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès, confirment les analyses ADN