Cet article date de plus de deux ans.

Justice : ouverture du procès de deux policiers du 36 quai des Orfèvres

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Justice : ouverture du procès de deux policiers du 36 Quai des Orfèvres
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Cette semaine s'ouvrira le procès de deux policiers du 36 quai des Orfèvres. Ils comparaissent à partir de lundi 14 janvier devant la cour d'assises de Paris pour le viol d'une touriste canadienne, en 2014.

Deux policiers du 36 quai des Orfèvres comparaissent lundi 14 janvier devant la cour d'assises de Paris pour viol en réunion. Ils nient formellement les faits qui remontent à 2014 et évoquent une relation consentie. Il y a quelques mois, dans la banlieue de Toronto (Canada), une équipe de France 3 avait rencontré Emily Sponton. La jeune femme avait accepté de raconter cette nuit-là, où dans les locaux du 36 quai des Orfèvres, elle affirme avoir été violée.

"J'avais trop peur"

En 2014, Emily Sponton visite Paris pour la première fois. Un soir, dans un pub du Ier arrondissement, elle fait la connaissance de trois policiers. Après quelques verres, ils lui proposent de visiter le célèbre 36 quai des Orfèvres. Il est 1 heure du matin, enfermés dans leur bureau au 4e étage, les policiers l'auraient forcée à boire, avant de la violer. "Je savais que j'étais ivre et que les choses venaient de mal tourner. J'avais trop peur que ça finisse encore plus mal alors je me suis dit 'il faut que je fasse ce qu'ils veulent sinon je ne m'en sortirais pas'", raconte la jeune femme au micro de France 3. Lundi, près de cinq ans après ses vacances à Paris, Emily Sponton sera présente sur le banc des parties civiles pour ce procès qui devrait durer trois semaines.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Viol au 36 quai des Orfèvres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.