VIDEO. Manuel Valls aux Français juifs : "La France ne veut pas votre départ"

Le Premier ministre a réagi, lundi, à la profanation de centaines de tombes dans un cimetière juif du Bas-Rhin et aux déclarations de Benyamin Nétanyahou qui a appelé, dimanche, les juifs européens à émigrer en Israël.

Voir la vidéo
RTL

Il fait part de son "profond dégoût". Manuel Valls réagit, lundi 16 février sur RTL, au lendemain de la profanation de centaines de tombes au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin). "Ceux qui ont cela fait vont savoir qu'on ne trouble pas impunément le sommeil des morts", a indiqué le Premier ministre, promettant une réponse ferme. 

"La place des Français juifs, c'est la France"

"C'est un acte antisémite, a-t-il poursuivi avant de s'adresser aux juifs de France. Mon message aux Français juifs est le suivant : la France est blessée comme vous, et la France ne veut pas votre départ. Elle vous dit une nouvelle fois son amour, son soutien et sa solidarité. Cet amour est bien plus fort que les actes de haine, fussent-ils répétés."

Manuel Valls a, au passage, critiqué les déclarations du Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, qui a appelé, dimanche, les juifs européens à émigrer en Israël. "Quand on est en campagne électorale, ça ne veut pas dire s'autoriser n'importe quelle déclaration. La place des Français juifs, c'est la France", a encore martelé le chef du gouvernement français.

Le Premier ministre, Manuel Valls, donne un discours le 13 février 2015 à Honfleur (Calvados). 
Le Premier ministre, Manuel Valls, donne un discours le 13 février 2015 à Honfleur (Calvados).  (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)