13h15, France 2

VIDEO. 13h15. Adoption : les "sujets d'élite" de la Fondation d'Heucqueville

Le docteur Georges d’Heucqueville a écrit, en 1942, un ouvrage eugéniste et antisémite dédié au maréchal Pétain. "La sélection par la race était à cette époque la colonne vertébrale de la Fondation d'Heucqueville", selon la journaliste Patricia Fagué. Extrait de "13h15 le samedi".

De grosses sommes étaient déboursées pour adopter un enfant auprès de la prestigieuse Fondation d’Heucqueville, réputée pour son sérieux. La journaliste Patricia Fagué, spécialiste de la recherche de personnes disparues, a découvert à la faculté de médecine de Paris un livre signé du docteur Georges d’Heucqueville, un ancien directeur de l’œuvre d’adoption privée.

Dans cet ouvrage eugéniste et antisémite, datant de 1942 et "dédié au maréchal Pétain", se trouvent les fondements des théories de "la sélection par la race, qui était à cette époque la colonne vertébrale de la Fondation d’Heucqueville. C’est clair !" selon l’enquêtrice. En 1941, l’œuvre se félicite dans la presse de ne pas avoir d'enfant dont on ne connaît pas les origines ni de "fils de malades".

"L’enfant subira des épreuves biologiques"

Pour l’institution d’adoption privée, seuls les "sujets d’élite" ont un avenir et il est éliminatoire pour un bébé de peser moins de 2,5 kilos ! "A l’œuvre admirable qu’est la Fondation d’Heucqueville à Paris, l’enfant subira des épreuves biologiques et des enquêtes sur ses hérédités", vante d’un ton nasillard le commentateur d'un film tourné en mai 1941. 

"Il y avait une forte demande de parents adoptifs issus de milieux sociaux aisés. Comme ils ne voulaient pas avoir d’enfants de l’Assistance, il fallait leur fournir,  j’ai envie de dire une 'marchandise', c’est-à-dire des enfants de bonne souche, aux origines connues, contrôlées et saines", selon Patricia Fagué.

( CAPTURE ECRAN / 13H15 / FRANCE 2)