Cet article date de plus de huit ans.

Un réseau d'immigration clandestine qui arnaquait la Sécu démantelé

Profitant de la loi permettant de faire venir en France des étrangers gravement malades, des escrocs revendaient à des clandestins des titres de séjours.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un membre du réseau, vraiment malade, passait les visites médicales à la place des clandestins, pour obtenir des titres de séjour.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Un homme et son complice profitaient de la loi française qui accorde aux étrangers gravement malades des titres de séjours pour les revendre à des sans-papiers. La Direction du renseignement de la préfecture de police de Paris a ainsi mis la main sur un réseau d'immigration clandestine inédit, rapporte mercredi 5 mars Le Figaro.

La loi française permet en effet aux étrangers gravement malades de bénéficier de soins en France. Pour cela, ils doivent passer une visite médicale et prouver qu'il est impossible de se faire soigner dans leur pays. Pour tromper l'administration, le complice de l'Egyptien d'une quarantaine d'années à la tête de ce réseau, véritablement malade et atteint d'une hépatite, se soumettait aux examens médicaux à la place des clandestins. Le titre de séjour obtenu était ensuite revendu 3 000 euros, tout comme les médicaments prescrits.

Lors de ses perquisitions, la police parisienne a retrouvé une cinquantaine de dossiers en cours de traitement par les deux malfaiteurs. Mais une source citée par Le Figaro estime que le nombre de personnes ayant acheté ainsi leur titre de séjour pourrait être en réalité bien plus important.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.