Un gendarme de la Garde républicaine s'est suicidé dans les jardins de Matignon

Son arme de service a été découverte à ses côtés, précise lundi un communiqué de Matignon.

Des gendarmes stationnent devant l\'Hôtel de Matignon, le 21 novembre 2011. 
Des gendarmes stationnent devant l'Hôtel de Matignon, le 21 novembre 2011.  (AFP)

Un gendarme de la Garde républicaine s'est suicidé, lundi 5 novembre, dans les jardins de Matignon, avec son arme de service, a appris franceinfo de source proche du dossier, confirmant une information de RTL. "Le corps sans vie d'un garde républicain a été découvert ce matin dans l'enceinte de l'Hôtel de Matignon, son arme de service à ses côtés", confirme Matignon dans un communiqué.

Selon les services du Premier ministre, "ce gendarme était affecté aux services de vidéosurveillance du commandement militaire"Une enquête sur les circonstances de ce décès a été ouverte au sein de l'IGGN, l'Inspection générale de la gendarmerie nationale.

"Informé en Nouvelle-Calédonie de cet événement tragique, le Premier ministre adresse à la famille du défunt ses plus sincères condoléances. Il a tenu à exprimer son soutien aux camarades du gendarme décédé ainsi qu'à l'ensemble du personnel de Matignon", ajoute le communiqué.