VIDEO. La Jordanie applique la loi du talion

Après l'assassinat d'un pilote jordanien par le groupe État Islamique, la Jordanie a appliqué la loi du talion : deux jihadistes irakiens proches de l'organisation ont été exécutés.

FRANCE 2

Hier soir, les Jordaniens exprimaient leur colère après la mise en ligne d'une vidéo montrant l'exécution d'un pilote jordanien, prisonnier du groupe État Islamique depuis le 24 décembre 2014. Il a été brûlé vif par les jihadistes dans une cage. Cette mise en scène a plongé la Jordanie dans l'effroi. Le pays a aussitôt répliqué. Dès l'aube, la Jordanie a appliqué la loi du talion et a exécuté deux Irakiens condamnés à mort : Ziad Karbouli, ancien membre d'Al-Qaïda, et Sajida al-Rishawi, condamnée en 2006 pour sa participation à un attentat kamikaze. Le groupe État islamique demandait sa libération. Ils ont été pendus tous les deux.

Une guerre totale contre le groupe État islamique

Ce mercredi 4 février au matin, dans le village natal du pilote jordanien, le père de la victime exprime sa soif de vengeance : "Leurs exécutions ne signifient rien, ces gens ne sont rien comparés à mon fils, ce n'est pas assez", a déclaré Safi Youssef Al-Kaseasbeh.
La réplique jordanienne est loin d'être finie. Selon le porte-parole de l'armée, le colonel Mamdouh Al-Ameri, "notre vengeance sera à la hauteur du malheur qui frappe aujourd'hui la Jordanie".
Le roi Abdallah II de Jordanie, en déplacement aux États-Unis, est rentré d'urgence dans son pays. Il promet une guerre totale au groupe État islamique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestant tiennent le portrait du pilote jordanien Maaz Al-Kassasbeh, le 3 janvier 2014.
Des manifestant tiennent le portrait du pilote jordanien Maaz Al-Kassasbeh, le 3 janvier 2014. (KHALIL MAZRAAWI / AFP)