Terrorisme : d'Al-Qaïda à l'État islamique

Le jihadisme international s'est transformé depuis sa première attaque d'ampleur, le 11 septembre 2001. Les explications de France 2.

France 2

La plus grande puissance du monde frappée en plein cœur : le 11 septembre 2001, les États-Unis entrent en guerre contre Al-Qaïda et celui qui vient de se faire un nom, Oussama Ben Laden. Un mois plus tard, en octobre 2001, les États-Unis lancent une offensive en Afghanistan pour réduire à néant les camps d'entrainement d'Al-Qaïda et traquer Ben Laden, qui parvient à s'enfuir au Pakistan.

L'EI a croqué Al-Qaida

L'organisation terroriste est affaiblie sur son sol, mais sa doctrine s'étend. Ainsi naît en 2004 Al-Qaïda en Irak, dont le leader sera tué en juin 2006. Les combattants de l'organisation sont en difficulté. Ils se joignent alors à d'autres groupes jihadistes, pour donner naissance à l'État islamique d'Irak, en octobre 2006. Quatre ans plus tard en 2010, Al-Baghdadi en devient son leader et Al-Qaïda disparaît au profit de l'EI en Irak et au Levant : Daech, qui s'étend maintenant jusqu'en Syrie.
Le JT
Les autres sujets du JT