Syrie : des réfugiés palestiniens oubliés de tous dans le camp de Yarmouk

En Syrie, des Palestiniens réfugiés dans le camp de Yarmouk sont pris entre deux feux. Attaqués par l'État islamique d'un côté, bombardés dans le même temps par l'armée syrienne.

FRANCE 3

Depuis quatre jours, les combattants du groupe Etat islamique ont réalisé une offensive importante à Yarmouk. Cette ville, à l'origine un camp de réfugiés palestiniens, se trouve aux portes de Damas, à sept kilomètres de la capitale syrienne. Des combattants palestiniens tentent de repousser l'offensive. Mais les combats ont causé la mort d'une trentaine de personnes. Ces habitants, déjà assiégés depuis un an par l'armée syrienne, sont à bout.

Un véritable drame humanitaire

Sur les 18 000 habitants, 2 000 personnes ont été évacuées de Yarmouk depuis deux jours, direction Zahira, un quartier contrôlé par l'armée syrienne où des abris ont été installés. À Ramallah, en Palestine, des manifestants demandent à l'autorité palestinienne d'agir. Alors que les islamistes de Daesh contrôlent 90% de la ville, l'armée syrienne intensifie ses raides aériens. "C'est un véritable drame humanitaire qui est en train de se dérouler dans l'indifférence la plus totale", conclut le journaliste de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
19 janvier 2014 , images extraites d\'un reportage de le télé nationale syrienne lors d\'évacuation de blessés du camp palestinien assiégé de Yarmouk près de Damas
19 janvier 2014 , images extraites d'un reportage de le télé nationale syrienne lors d'évacuation de blessés du camp palestinien assiégé de Yarmouk près de Damas ( SANA / AFP)