Cet article date de plus de six ans.

Les églises, cible du terrorisme, impossibles à surveiller

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
eglises securite
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une attaque contre une église était un scénario redouté depuis le projet d'attentat contre l'église de Villejuif en 2015. Depuis, la sécurité de certains lieux de culte est renforcée. Ce mardi 26 juillet, le niveau de surveillance est monté d'un cran.

Quelques heures seulement après l'annonce de l'assassinat du père Hamel ce mardi à Saint-Etienne-du-Rouvray, ils sont une petite poignée de fidèles venus spontanément pour se recueillir et prier dans une église parisienne. Touchée, la communauté catholique française fait bloc malgré la menace.

Autour de plusieurs églises de France, les paroissiens s'organisent. Le père Dominique Rameau, du diocèse du Val-de-Marne, a reçu cet après-midi la visite de la police. Les forces de l'ordre ont promis de nouvelles mesures de sécurité et une présence policière renforcée.

Sid Ahmed Ghlam visait une église de Villejuif en 2015

Une communauté catholique choquée, déjà visée il y a un peu plus d'un an. En avril 2015, Sid Ahmed Ghlam est arrêté à Paris. il est soupçonné de préparer un attentat contre une église de Villejuif et d'avoir assassiné Aurélie Châtelain.

La sécurité est alors renforcée, portant à 3 000 le nombre d'édifices religieux protégés. La nuit de Noël, des patrouilles spéciales sont mises en place. Un dispositif exceptionnel impossible à mettre en place au quotidien pour surveiller les 45 000 églises réparties sur le territoire.
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.