Projet d’attentat terroriste à Béziers : une jeune fille de 18 ans toujours en garde à vue, sa mère et ses deux sœurs relâchées

La jeune majeure est soupçonnée d'avoir voulu commettre un attentat. Elle a été arrêtée dans la nuit de samedi à dimanche dans l'appartement familial. Sa mère et ses trois soeurs avait églement été placées en garde à vue avant d'être remises en liberté.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le quartier de la Devèze à Bézier (Hérault) où a été interpellée, dans la nuit du samedi 3 au dicmanche 4 mars 2021, une jeune fille de 18 ans soupçonnée d'avoir voulu commettre un attentat. (PIERRE SALIBA / MAXPPP)

La jeune fille de 18 ans interpellée dans la nuit de samedi à dimanche à Béziers (Hérault) et soupçonnée d’avoir voulu commettre un attentat est toujours en garde à vue mercredi 7 avril, a appris franceinfo de source judiciaire. La fin de la garde à vue est prévue jeudi matin.

Les gardes à vue de trois autres femmes de la famille, sa mère et deux de ses soeurs, ont en revanche été levées. Elles sont ressorties libres mercredi après avoir été entendues à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) dans les locaux de Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Une troisième soeur avait déjà été relâchée lundi.

Les cinq femmes avaient été interpellées dans l'appartement familial où elle résident dans la cité de La Devèze, à Béziers. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.