Policiers tués à Magnanville : l'hommage de la profession et de la nation

Vendredi 17 juin, à Versailles (Yvelines), avait lieu la cérémonie d'hommage aux deux policiers tués à Magnanville. Cérémonie présidée par François Hollande.

France 2

Les visages sont tristes dans la cour de la préfecture des Yvelines à Versailles, ce vendredi 17 juin. Tous ont la même colère et la peine. Tous sont venus rendre hommage à Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, tués lundi 13 juin à Magnanville. Le président de la République, mais aussi le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur sont présents.Tous se dirigent vers les familles des victimes et les serrent dans leurs bras.

Les mots de François Hollande

"C'est une agression contre la République et contre celles et ceux qui ont pour mission de la défendre. C'est donc une nouvelle attaque contre la France", a déclaré le président de la République. "Jean-Baptiste Salvaing, Jessica Schneider sont morts pour la France". A leurs proches et aux policiers, François Hollande veut exprimer son soutien inconditionnel. "A leurs familles, je veux dire que nous serons toujours à leurs cotés (...) A tous les policiers rassemblés dans cette cour, et plus largement à toutes les forces de sécurité qui nous protègent, je vous exprime notre soutien, notre confiance et notre reconnaissance" a-t-il notamment déclaré. Le président de la République a fini par décerner aux deux policiers la médaille de la Légion d'honneur, à titre posthume.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande préside la cérémonie d\'hommage aux policiers tués à Magnanville, le 17 juin 2016 à Versailles.
François Hollande préside la cérémonie d'hommage aux policiers tués à Magnanville, le 17 juin 2016 à Versailles. (DOMINIQUE FAGET / AFP)