Cet article date de plus de quatre ans.

Notre-Dame de Paris : à l'intérieur de la cathédrale, "pas mal de tension mais aucun mouvement de panique"

Karine Dalle, chargée de communication du diocèse de Paris, s'est trouvée parmi le public confiné à l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris, après l'attaque contre un policier, mardi. Elle témoigne pour franceinfo.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers devant la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 6 juin 2017.  (YOAN VALAT / EPA)

Entre 900 à 1 000 personnes ont été confinées à l'intérieur de Notre-Dame de Paris, mardi 6 juin. Elles étaient "assises au calme", a précisé sur franceinfo Karine Dalle, chargée de communication du diocèse de Paris, depuis l'intérieur de la cathédrale. Ces personnes ont été mises à l'abri après l'attaque contre un gardien de la paix, dans l'après-midi. "Les personnes sont évacuées peu à peu, elles sont toutes fouillées de A à Z, pour qu'on ne laisse sortir aucune personne qui puisse avoir une arme ou quelque chose comme ça.", a-t-elle raconté. 

>> Attaque à Notre-Dame de Paris : suivez notre direct

Karine Dalle est revenue sur franceinfo sur les moments qui ont suivi l'attaque : "Je suis montée au troisième étage de la maison diocésaine et j'ai vu [l'agresseur] allongé sur le parvis, vide, a décrit . Dans la cathédrale, les gens sont restés assis dans le calme. Les policiers sont là. Madame Hidalgo [la maire de Paris] est passée. Il y a quand même pas mal de tension mais il n'y a eu aucun mouvement de panique."

On a demandé aux visiteurs de mettre les mains sur la tête pour vérifier qu'aucun assaillant ne s'était introduit dans la cathédrale.

Karine Dalle, chargée de communication au diocèse de Paris, confinée à l'intérieur de Notre-Dame de Paris

à franceinfo

La préfecture de police de Paris a fait savoir peu après 17h30 que le public confiné dans la cathédrale Notre-Dame de Paris allait être "progressivement autorisé à sortir après les vérifications d'usage".

A Notre-Dame, les visiteurs sont confinés : "La police est en train d'organiser l'évacuation" :

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.