Fusillade à Strasbourg : Wauquiez tweete sur les fichés S, une eurodéputée LR estime que "ce n'est pas le moment"

Le président des Républicains a relancé le débat sur cette question, alors que l'assaillant est toujours en fuite.

Le président des Républicains, Laurent Wauquiez, lors d\'un meeting à Saint-Quentin (Aisne), le 6 décembre 2018.
Le président des Républicains, Laurent Wauquiez, lors d'un meeting à Saint-Quentin (Aisne), le 6 décembre 2018. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

Le tweet de trop ? Laurent Wauquiez s'est attiré les critiques, jusque dans son camp, en postant un message sur le réseau social pour dénoncer la gestion des fichés "S", alors que l'auteur présumé de la fusillade de Strasbourg était toujours en fuite, mardi 11 décembre. "Combien d'attentats commis par des fichés S devons-nous encore subir avant d'adapter notre droit à la lutte contre le terrorisme ?", s'est demandé le président des Républicains.

>> Fusillade à Strasbourg : suivez les dernières informations dans notre direct

"Qu'attendons-nous pour enfin livrer bataille pour éradiquer l'intégrisme qui nous a déclaré la guerre ?", a ajouté Laurent Wauquiez dans ce message. L'assaillant, âgé de 29 ans, est identifié comme fiché "S" (pour "sûreté de l'État").

"Ce n'est pas le moment", a réagi la députée européenne (LR) Françoise Grossetête, invitée à réagir sur franceinfo sur cette prise de position. Selon l'élue, confinée au Parlement européen de Strasbourg avec d'autres collègues, "tout le monde est dans l'émotion".

Après l'attentat commis par Radouane Lakdim à Trèbes (Aube) en mars 2018, le patron des Républicains avait réclamé la rétention administrative des fichés "S". Sous son tweet mardi, de nombreux internautes reprochent à Laurent Wauquiez une "tentative de récupération".

La fusillade a fait deux morts, une personne en état de mort cérébrale et 12 blessés, près du marché de Noël de Strasbourg.

L'essentiel sur la fusillade à Strasbourg

• Traque du suspect, réactions... Suivez notre direct >> à lire ici

• Ce que l'on sait de la fusillade >> à lire ici

• Qui est l'auteur présumé de la fusillade ?  >> à lire ici

• EN IMAGES. "L'horreur au marché de Noël" : la fusillade de Strasbourg à la une des journaux régionaux  >> à lire ici