EN IMAGES. "L'horreur au marché de Noël" : la fusillade de Strasbourg à la une des journaux régionaux

De nombreux journaux régionaux évoquent le drame en une. Le quotidien "Les Dernières nouvelles d'Alsace" ne sera en revanche pas en kiosque, car l'impression n'a pas pu avoir lieu en raison du confinement du centre-ville de Strasbourg.

"Strasbourg frappé au cœur." Au lendemain de la fusillade dans le centre-ville de la capitale alsacienne, de nombreux quotidiens régionaux consacrent, mercredi 12 décembre, leur une au drame. Aucun n'a pu, au moment de son impression, prendre en compte le bilan dévoilé par la préfecture du Bas-Rhin aux alentours de 3 heures du matin : selon les autorités, au moins trois personnes sont mortes durant l'attaque.

>> Fusillade à Strasbourg : la traque du suspect se poursuit. Suivez les dernières informations dans notre direct

Mais partout en France, les journaux témoignent de l'émotion suscité par cette fusillade. "L'horreur au marché de Noël", titre Libération champagne. "Pris pour cible", écrit Presse Océan. La Provence évoque de son côté "le carnage de Strasbourg". Le quotidien régional alsacien, Les Dernières Nouvelles d'Alsace, ne sera en revanche pas en kiosques ce mercredi car les ouvriers qui l'impriment n'ont pas pu accéder aux rotatives en raison du confinement du centre-ville de Strasbourg : le journal sera cependant disponible en version numérique, sur son site internet.

Les unes des principaux journaux régionaux, le 12 décembre 2018, au lendemain de la fusillade à Strasbourg (Bas-Rhin).
Les unes des principaux journaux régionaux, le 12 décembre 2018, au lendemain de la fusillade à Strasbourg (Bas-Rhin). (FRANCEINFO)

L'essentiel sur la fusillade à Strasbourg

• Traque du suspect, réactions... Suivez notre direct >> à lire ici

• Ce que l'on sait de la fusillade >> à lire ici

• Qui est l'auteur présumé de la fusillade ?  >> à lire ici