Chérif Chekatt, un délinquant radicalisé

Chérif Chekatt est signalé dans le fichier des personnes radicalisées, mais il a été condamné à 27 reprises pour des faits de droit commun, y compris en Allemagne où il avait braqué une pharmacie. 

FRANCE 2

Chérif Chekatt, filmé par des caméras de surveillance lors du braquage d'une pharmacie en 2016 en Allemagne, c'est l'image d'un petit délinquant multirécidiviste. Pour ces faits, le Français a été condamné à deux ans de prison. Selon le propriétaire de la pharmacie, son mode opératoire était rodé. "Il a cassé la porte d'entrée, il est rentré, il a ouvert les caisses et il a pris de l'argent, environ 300 €", raconte-t-il. Chérif Chekatt, 29 ans, n'en était pas à son premier acte de délinquance, il a 27 condamnations à son casier judiciaire.

Première condamnation à 14 ans

Né à Strasbourg (Bas-Rhin) dans une famille de sept enfants, le jeune homme est également connu des services de renseignement et est fiché S pour radicalisation depuis 2016. Mercredi 12 septembre dans son quartier, certains voisins affirment qu'il ne laissait rien paraître de sa radicalisation. Une voisine parle d'un jeune homme violent au parcours chaotique. Sa première condamnation intervient à l'âge de 14 ans et il sera incarcéré par la suite à deux reprises en France. Depuis sa libération en septembre 2015, Chérif Chekatt faisait l'objet d'un suivi des services de renseignement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un CRS sécurise une rue de Strasbourg, le 12 décembre 2018, après l\'attentat sur le marché de Noël.
Un CRS sécurise une rue de Strasbourg, le 12 décembre 2018, après l'attentat sur le marché de Noël. (SEBASTIEN BOZON / AFP)