Attaque à Rambouillet : entre vive émotion et incompréhension

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Attaque à Rambouillet : entre vive émotion et incompréhension
France 3
Article rédigé par
V.Lerouge, E.Pelletier, A.Bard, J.Weyl, G.Messina, L.Krikorian, P.Lagaune, E.De Miniac, S.Derrien, France 3 Normandie, D.Fuchs - France 3
France Télévisions

Incompréhension et colère au lendemain de l'attaque au couteau à Rambouillet (Yvelines) qui a coûté la vie à une fonctionnaire de police. Elle avait 49 ans et était mère de deux enfants. Le chef de l'État a rendu visite à ses proches à Saint-Léger-en-Yvelines.

À l'entrée du commissariat de Rambouillet dans les Yvelines, des dizaines de bouquets de fleurs et de dessins ont été déposés pour rendre hommage la fonctionnaire de police décédée. Toute la journée, des habitants et des proches de policiers sont venus apporter leur soutien. "Les forces de l'ordre, ça fait partie de notre famille, on est quelque part marié avec. Quand on en arrive à des actes pareils, on ne comprend pas", regrette une habitante venue déposer un bouquet.

Un nouveau traumatisme

Stéphanie, 49 ans, mère de deux enfants, était secrétaire administrative au commissariat. Ses collègues sont sidérés. À la mi-journée, Emmanuel Macron s'est rendu dans la boulangerie où travaille le mari de la fonctionnaire de police. L'Élysée voulait que cette rencontre soit la plus discrète possible. Stéphanie habitait à Saint-Léger-en-Yvelines, à 11 kilomètres de Rambouillet. Ce drame est un nouveau traumatisme dans le département des Yvelines.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Fonctionnaire de police tuée à Rambouillet

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.