Vidéo Fonctionnaire de police tuée : à Rambouillet, l'émotion des voisins et collègues de la victime

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Attaque à Rambouillet : émotion et colère des voisins et collègues de la victime
FRANCE 2
Article rédigé par
A-C.Hinet, E.Pelletier, A.Bard, J.Weyl, G.Messina, L.Krikorian, P.Lagaune, M.Le Rue - France 2
France Télévisions

L'émotion et la colère sont palpables au lendemain de l'attaque au couteau au commissariat de Rambouillet (Yvelines) qui a coûté la vie à Stéphanie, policière de 49 ans. Cette mère de deux enfants vivait à Saint-Léger-en-Yvelines, un village de 1300 habitants où elle était connue de tous. L'enquête se poursuit.

La ville est sous le choc, et solidaire de ses policiers frappés par le terrorisme. Au commissariat de Rambouillet (Yvelines) samedi 24 avril au matin, certains amènent des fleurs en geste de soutien. Ceux qui travaillaient aux côtés de la victime sont encore sonnés. Décrite comme réservée et joviale, Stéphanie, 49 ans, occupait un poste administratif au commissariat depuis 2003. Mariée, elle était mère de deux filles de 13 et 18 ans. Dans l'exercice de ses fonctions, elle n'était pas armée. La mère de famille résidait à Saint-Léger-en-Yvelines, un village du Sud des Yvelines. Impliquée dans les activités de la commune, elle était connue de tous.

Trois personnes de l'entourage de l'assaillant en garde à vue

Trois personnes de l'entourage de l'assaillant sont actuellement en garde à vue : "D'abord le père de l'assaillant qui vivait ici à Rambouillet, à une dizaine de minutes environ du commissariat, et puis deux autres personnes qui auraient hébergé l'assaillant jusqu'à très récemment", explique la journaliste France Télévisions Justine Weyl, en duplex depuis le commissariat de Rambouillet (Yvelines).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Fonctionnaire de police tuée à Rambouillet

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.