Cet article date de plus d'un an.

La classe politique rend hommage au professeur Samuel Paty, deux ans après son assassinat

Deux ans jour pour jour après l'assassinat de Samuel Paty, à Conflans-Sainte-Honorine, Emmanuel Macron a notamment partagé une vidéo d'hommages au professeur.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min
Les élus de la Nupes rendent hommage à Samuel Paty, à Paris, le 16 octobre 2022. (SEVGI / SIPA)

Deux ans jour pour jour après l'assassinat de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), Emmanuel Macron a partagé sur son compte Twitter, dimanche 16 octobre, une courte compilation des discours lus lors de l'hommage national rendu au professeur d'histoire-géographie dans la cour d'honneur de la Sorbonne à Paris, cinq jours après sa mort. "En France, les lumières ne s'éteignent jamais", avait alors déclaré le chef de l'Etat. Il accompagne ce dimanche la vidéo d'un message : "À la Liberté, à l'Égalité, à la Fraternité. A Samuel Paty."

La Première ministre Alisabeth Borne a également relayé cette vidéo, assurant que Samuel Paty "incarnait ce que la République a de plus noble : son école". "Nous n'oublierons rien de ce professeurs, assassiné pour avoir enseigné la liberté d'expression et de pensée à ses élèves." "En ce dimanche 16 octobre, rappelons-nous Samuel Paty, lâchement assassiné il y a deux ans par un terroriste islamiste", écrit sur Twitter l'actuel ministre de l'Education nationale Pap Ndiaye.

Les élus de la Nupes au square Samuel-Paty

Les oppositions ont aussi rendu hommage au professeur d'histoire-géographie. Les députés de la Nupes, ainsi que Jean-Luc Mélenchon, se sont recueillis au square Samuel-Paty, dans le 5e arrondissement de Paris. "Une telle barbarie est choquante et doit être pourchassée et prévenue pour qu'elle n'ait plus jamais lieu. Quand la loi religieuse cherche à s'imposer dans la société, ça se termine toujours mal", avait affirmé, avant cet hommage, le candidat à la présidentielle. 

"Il y a deux ans, Samuel Paty était lâchement assassiné par un islamiste pour avoir enseigné la laïcité et défendu les valeurs qui sont les nôtres. Hommage à un homme libre et engagé", a quant à elle tweeté Marine Le Pen.

Samedi, Eric Zemmour et ses soutiens s'étaient rendus au square Samuel-Paty, dans le centre de Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.