Assassinat de Samuel Paty : six gardes à vue ont été levées, dont celles de la famille de l'assaillant

Dix personnes restent en garde à vue mardi soir.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers en faction devant le collège du Bois d'Aulne à Conflans-Sainte-Honorine où enseignait Samuel Paty. (ARNAUD DUMONTIER / MAXPPP)

Six gardes à vue ont été levées mardi 20 octobre au soir, dans l'enquête sur l'assassinat de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), a appris franceinfo de source judiciaire. Cela concerne la famille de l'assaillant (les parents, un grand-parent et le petit frère), la compagne du militant islamiste Abdelhakim Sefrioui ainsi qu'une personne qui a été en contact avec l'assaillant.

>> Professeur assassiné : suivez les évolutions de l'enquête dans notre direct

Dix personnes restent mardi soir en garde à vue, dont le père de l'élève qui a appelé à la mobilisation contre Samuel Paty, ainsi que le militant islamiste Abdelhakim Sefrioui et plusieurs collégiens. Le Parquet national antiterroriste doit désormais décider d'une éventuelle présentation à un juge de ces dix personnes toujours en garde à vue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.