Dammartin-en-Goële : reconstruire son entreprise pour se reconstruire

Voilà 20 mois qu'il attendait cet instant, le patron de l'imprimerie de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne) théâtre en janvier 2015 de l'assaut du GIGN contre les frères Kouachi a assisté ce jeudi 29 septembre à l'inauguration de ces nouveaux locaux.

France 2

Le souvenir du 9 janvier 2015 s'affiche dans l'entrée de la nouvelle imprimerie de Michel Catalano, une façon pour lui et ses employés de se rappeler du chemin parcouru depuis un an et demi. L'escalier, comme le reste de l'imprimerie, avait été en partie dévasté après l'assaut du GIGN mené pour neutraliser les frères Kouachi, alors retranchés après la tuerie de Charlie Hebdo dans cette petite entreprise de Seine-et-Marne.

Résistance

Michel Catalano qui fut l'otage des terroristes ici même est fier d'entendre à nouveau tourner ses imprimantes. Une inauguration en présence du président de la République, venu saluer les salariés, mais aussi décorer Michel Catalano et Lilian Lepère. Cet employé qui pour échapper aux terroristes est resté caché plus de 8 heures. Le traumatisme n'a pas disparu pour les deux hommes, érigés en résistance face au terrorisme par François Hollande.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président François Hollande marche en compagnie de Michel Catalano dans son imprimerie remise à neuf, le 29 septembre 2016.
Le président François Hollande marche en compagnie de Michel Catalano dans son imprimerie remise à neuf, le 29 septembre 2016. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)