Condamnation du fondateur de Forsane Alizza

Mohamed Achamlane, le leader du groupuscule islamiste, écope de neuf mois de prison, vendredi 10 juillet.

France 3

Vendredi 10 juillet, le chef du groupuscule Forsane Alizza a été condamné à neuf mois de prison avec une période de sûreté des deux tiers. Il était soupçonné de préparer des attentats, ce dont il s'est toujours défendu.
Sur les 14 prévenus, un seul est ressorti libre de l'audience vendredi au Palais de Justice de Paris. Il a été condamné à une peine avec sursis, contrairement au reste des prévenus, tous lourdement sanctionnés. Tous ont été jugés coupables d'association de malfaiteurs en vue de préparer des actes terroristes. 

Un processus de passage à l'acte 

Les avocats de la défense ont refusé de s'exprimer. Pour eux, ces peines sont disproportionnées pour du simple prosélytisme. Pour la partie civile, au contraire, il s'agit de peines exemplaires. "Ce procès posait le problème d'à quel moment on arrête. Trop tôt, il n'y a pas d'acte, trop tard, c'est le carnage.(...) La justice a évalué qu'effectivement on était dans un processus de passage à l'acte, un processus d'un acte terroriste et elle a puni en conséquence", analyse Me Antoine Casubolo Ferro.
Mohamed Achamlane a toujours nié la préparation d'actes terroristes. Pourtant, au cours de la perquisition à son domicile, un arsenal a été saisi par les enquêteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Mohamed Achamlane, le leader du groupe Forsane Alizza, lors d\'une manifestation le 27 janvier 2012 à Paris.
Mohamed Achamlane, le leader du groupe Forsane Alizza, lors d'une manifestation le 27 janvier 2012 à Paris. (FRED DUFOUR / AFP)