Cet article date de plus de quatre ans.

Attentats déjoués : "Ils comptaient passer à l'acte le 1er décembre"

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentats déjoués : "Ils comptaient passer à l'acte le 1er décembre"
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les cinq suspects vont être présentés à un juge aujourd'hui.

Sophie Neumayer est en direct du Palais de justice de Paris et revient sur les avancées de l'enquête concernant les attentats déjoués à Strasbourg et à Marseille. "Le procureur du Palais de justice de Paris a confirmé ce que le ministre de l'Intérieur avait annoncé il y a quelques jours : c'est bien un attentat qui a été déjoué. Pas de doute, les cinq suspects qui étaient en garde à vue depuis le week-end dernier comptaient passer à l'acte le 1er décembre", indique la journaliste.

Allégeance à l'EI

Tous prenaient leurs ordres du même contact, qui se trouve en territoire irako-syrien. "C'est ce contact qui leur a fourni des indications pour se procurer des armes. Les enquêteurs ont aussi retrouvé des écrits faisant allégeance à l'État islamique. Pour la suite, les cinq individus vont être présentés à un juge aujourd'hui et risquent d'être mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes en vue de commettre des crimes d'atteintes aux personnes", conclut-elle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.