Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et placé en détention

Le suspect est poursuivi notamment pour "assassinats" et "tentatives d'assassinats". 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La fusillade a eu lieu le 9 août 1982 à Paris.  (THIERRY BESNIER / MAXPPP)

L'un des suspects de l'attentat de la rue des Rosiers, a été mis en examen pour "assassinats" et "tentatives d'assassinats" et placé en détention provisoire, a appris franceinfo de source judiciaire samedi 5 décembre. Walid Abdulrahman Abou Zayed, âgé de 62 ans a été extradé vendredi par la Norvège, où il s'était installé en 1991.

La France demandait depuis plusieurs années son extradition alors qu'il s'était établi dans le pays nordique depuis 1991. Le suspect a, dans le passé, nié toute implication dans l'attaque attribuée au groupe palestinien Fatah-Conseil révolutionnaire (Fatah-CR) d'"Abou Nidal".

L'attentat de la rue des Rosiers avait fait six morts et 22 blessés le 9 août 1982 dans le quartier du Marais à Paris. Un commando avait fait exploser ce jour-là une grenade dans le restaurant de Jo Goldenberg puis avait mitraillé passants et commerçants. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.