Attentat de Nice : la ville se réveille profondément endeuillée

Après l’attentat terroriste qui a coûté la vie à trois personnes, jeudi 29 octobre, dans une église à Nice (Alpes-Maritimes), l’ensemble de la ville se réveille profondément choquée, vendredi.

France 3

C’est une ville endeuillée et meurtrie qui se réveille vendredi 30 octobre. Jeudi 29 octobre, un attentat terroriste a coûté la vie à trois personnes dans une église à Nice (Alpes-Maritimes). Les habitants sont emplis de tristesse et de colère. Au pied de la basilique Notre-Dame, des bougies ont été déposées. "Ce qui se passe en France comme à Nice, c’est la goutte d’eau", estime une jeune femme au bord des larmes.

Des habitants choqués

"C’est vraiment très dur pour nous les Niçois, je n’ai pas de mots", renchérit un passant. Beaucoup connaissaient le sacristain de l’église, à l’instar d’un catholique pratiquant venu lui aussi déposer une bougie : "Je suis choqué, je n’ai même pas dormi hier soir. Ça me bouleverse, ça me fait trembler", témoigne-t-il, extrêmement ému. Une mère de famille qui a perdu sa fille lors de l’attentat sur la promenade des Anglais en 2016 est aussi présente : "Je suis meurtrie dans mon corps, dans ma tête. Je suis un peu perdue face à toute cette violence, cette horreur."

Le JT
Les autres sujets du JT
Nice attentat
Nice attentat (FRANCEINFO)