Zineb El Rhazoui : "On est victimes, tout simplement parce qu'on est Français"

En plateau, la journaliste de Charlie Hebdo revient sur les attentats du 13 novembre à Paris.

FRANCE 3

Zineb El Rhazoui, journaliste à Charlie Hebdo était l'invitée du Soir 3 ce vendredi 27 novembre. Elle qui a vécu les attentats de janvier est revenue sur ceux du 13 novembre à Paris. La journaliste s'en prend aux politiques qui pour elle n'ont pas réagi après les attaques de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher. "On entend des responsables dire que la France réagira fermement à ce qui vient de se passer. La France ne doit pas se contenter de réagir, les responsables de ce pays doivent prévenir ce genre de choses", lance-t-elle en plateau.

Ne pas avoir peur

Pour Zineb El Rhazoui, les attentats de janvier et de novembre sont similaires, même si le nombre de victimes est plus important. "Aujourd'hui c'est clair, qu'on dessine le prophète ou pas, on est victimes, tout simplement parce qu'on est Français", souligne la journaliste.

Désormais sous protection policière, Zineb El Rhazoui explique en plateau que malgré ces attaques, il est possible de ne pas avoir peur : "C'est nécessaire, c'est un devoir. À titre individuel, on doit s'efforcer de ne pas avoir peur tout en étant très vigilant et conscient".

La journaliste de \"Charlie Hebdo\" Zineb El Rhazoui, le 11 février 2015 à Paris.
La journaliste de "Charlie Hebdo" Zineb El Rhazoui, le 11 février 2015 à Paris. (PATRICE PIERROT / CITIZENSIDE.COM / AFP)