VIDEO. "C'était le carnage", témoigne un rescapé du Bataclan

Vendredi soir, Denis est parvenu à se réfugier dans un réduit, alors que des hommes armés étaient en train de tirer sur le public dans la salle de concert.

FRANCE 2

Les témoignages sur les attaques terroristes qui ont frappé la France dans la soirée du vendredi 13 novembre sont plus glaçants les uns que les autres. Celui de Denis ne déroge pas à la règle. Ce spectateur du Bataclan dit être "toujours en état de choc". Il était dans la salle de concert lorsque plusieurs hommes armés ont pénétré dans le bâtiment avant d'ouvrir le feu sur la foule, tuant au moins 82 personnes et faisant de très nombreux blessés.

"Il y avait du sang partout"

L'homme a raconté à France 2 comment il est parvenu à se réfugier dans une petite salle, où il s'est barricadé avec une quinzaine de personnes, en attendant les secours. "Ça a duré trois heures", explique-t-il, entendant les "violentes détonations" des coups de feu tout proches des terroristes.

Il raconte également l'assaut : "J'ai l'impression que le Raid est arrivé par le toit. Au bout d'un moment, on a entendu les policiers qui sécurisaient la salle." Là, il sort enfin et traverse la salle : "C'était le carnage, il y avait du sang partout, des corps. On me disait 'regardez devant vous'."

Un policier soutenant un blessé évacué du Bataclan, salle de concert visée par une attaque terroriste, le vendredi 13 novembre à Paris.
Un policier soutenant un blessé évacué du Bataclan, salle de concert visée par une attaque terroriste, le vendredi 13 novembre à Paris. (ELYXANDRO CEGARRA / CITIZENSIDE.COM / AFP)