Attentats du 13 novembre : Aristide Barraud, une vie à réinventer

Âgé de 28 ans, le rugbyman français Aristide Barraud avait été touché par trois balles de kalachnikov la nuit des attentats. Il a dû renoncer à sa passion, le rugby. Témoignage.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Aujourd'hui encore, la foule l'oppresse. Aller au stade est d’abord un moment de stress, mais Aristide Barraud a décidé de goûter à nouveau à l'ambiance des soirs de match. Survivant des attentats du 13 novembre 2015, il est venu voir un match de rugby au Stade de France. Il entre sur la pelouse en tant que spectateur, mais son âme de joueur bat toujours au fond de lui. Aristide Barraud était joueur professionnel au Stade français, puis en Italie. Ses blessures infligées par les balles de kalachnikov le soir des attentats ont eu raison de sa passion. Le soir des attentats, le jeune homme a fait barrage de son corps pour protéger sa sœur.

Oxmo Puccino, le rappeur qui lui a permis de se reconstruire

Aristide Barraud a dû apprendre à réinventer sa vie. Il vit à Paris, marche, écrit beaucoup. Il suffit d'un petit bruit, une rencontre, pour éveiller la peur enfouie en lui. Lors de sa longue rééducation, il a passé plusieurs heures par jour à écouter Oxmo Puccino. Ses chansons ont agi comme des pansements. Clin d'œil du destin : l'album du rappeur est sorti le 13 novembre 2015. Le jeune homme a écrit un livre intitulé Ne sombre pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Aristide Barraud publie son livre Mais ne sombre pas.
Aristide Barraud publie son livre Mais ne sombre pas. (© HERMANCE TRIAY)