Attentats du 13-Novembre : l’implication des frères Clain scrutée lors du procès

Publié Mis à jour
Attentats du 13-Novembre : l’implication des frères Clain scrutée lors du procès
franceinfo
Article rédigé par
S. Neumayer - franceinfo
France Télévisions

Plus de trois mois après le début du procès des attentats du 13 novembre 2015, la sœur et la nièce des frères Clain, présumés morts, mais qui ont revendiqué les attaques pour l’État islamique, étaient auditionnées, mercredi 15 décembre.

Le procès historique des attentats du 13-Novembre a débuté il y a désormais plus de trois mois. Mercredi 15 décembre, certains membres de la famille Clain, deux frères, Fabien et Jean-Michel, présumés morts, mais qui ont revendiqué les attaques au nom de l’État islamique, étaient entendus. "[Leur] sœur et [leur] nièce étaient toutes les deux auditionnées en visioconférence depuis leur prison respective. Elles sont incarcérées pour des faits de terrorisme", développe Sophie Neumayer, spécialiste police-justice de France Télévisions.

Un témoignage qui a "semé le trouble à l’audience"

"La sœur aînée a confirmé […] que toute la famille s’est convertie à l’islam radical au début des années 2000. Sa fille a vécu en Syrie avec son mari et ses enfants, non loin de ses deux oncles, entre 2014 et 2017", a poursuivi la journaliste, apportant notamment d’autres précisions à ce sujet. "Elle a semé le trouble à l’audience à plusieurs reprises, en assurant que ses oncles ont dit qu’ils avaient été forcés d’enregistrer leurs revendications. Pour elle, ils n’étaient pas haut placés dans la hiérarchie du groupe État islamique. Les deux se dédouanent de l’implication de Fabien et Jean-Michel."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.