13-Novembre : un procès hors-norme va bientôt commencer

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
13-Novembre : un procès hors-norme va bientôt commencer
FRANCE 3
Article rédigé par
Peggy Mauger - France 3
France Télévisions

Plus de 1 700 parties civiles seront présentes à partir du mercredi 8 septembre pour les procès des attentats du 13 novembre.

Ce sera un procès hors-normes à bien des égards. "330 avocats, des centaines de journalistes accrédités pour 140 journées d'audiences", explique la journaliste Peggy Mauger. "Ce procès est un défi logistique inédit pour les institutions judiciaires et un défi historique. Il se tiendra dans un lieu symbolique, l'ancien Palais de Justice de Paris, au cœur de la capitale."  Une salle construite sur mesure, d'une capacité de 550 places. 

Les parties civiles seront assistées psychologiquement 

Et tout a été fait pour accompagner au mieux les parties civiles. "On sait à quel point ce procès sera une épreuve pour les parties civiles. Pour celles qui ne voudront ou ne pourront pas se déplacer, elles pourront néanmoins suivre l'intégralité des débats à distance qui seront, pour la première fois, diffusés à la radio et sur Internet. Une assistance psychologique par téléphone leur sera aussi mise à disposition", explique la journaliste. Il sera placé sous très haute surveillance, en la présence Salah Abdelslam, le détenu le plus surveillé de France et dernier commandant vivant des attentats. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Procès des attentats du 13 novembre 2015

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.