Hommage aux victimes des attentats du 13 novembre : une France unie contre la barbarie

L'émotion était forte ce lundi 16 novembre au matin sur les lieux des attentats à Paris et à Saint-Denis.

FRANCE 2

Devant le Bataclan, La Belle Equipe ou encore au Stade de France, un silence impressionnant s'est imposé comme un linceul fait aux victimes ce lundi 16 novembre au matin. Près du Bataclan, tous sont venus pour rendre hommage aux 89 personnes tombées sous les balles des tueurs. Quelques personnes pleurent, beaucoup ont les poings serrés.

Rassemblements

Dès le début de la matinée, de nombreuses personnes sont venues se recueillir. Sur chaque lieu d'attentats, comme devant le restaurant La Belle Equipe, des particuliers sont venus déposer des fleurs ou des bougies. "Il ne faut pas céder à la rage", affirme un homme au micro de France 2. À midi, des dizaines d'anonymes se sont rassemblées pour partager une minute de silence. Au Stade de France, un petit groupe. Là aussi, un peu plus tôt, des particuliers sont venus déposer des bougies, des fleurs. Partout, l'image d'une France unie, rassemblée contre la barbarie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Parisiens rendent hommage aux victimes des attentats du 13 novembre, près du Bataclan, le 15 novembre 2015.
Des Parisiens rendent hommage aux victimes des attentats du 13 novembre, près du Bataclan, le 15 novembre 2015. (MIGUEL MEDINA / AFP)