Une nouvelle année sous haute surveillance

Les effectifs de police sont très sollicités, de jour comme de nuit, sans relâche, pour assurer la sécurité des citoyens.

FRANCE 3

Depuis les attentats de Paris le 13 novembre dernier, les forces de l'ordre sont mobilisées. Pour la Saint-Sylvestre, les policiers ont patrouillé toute la nuit sur les Champs-Élysées. Le Nouvel An était placé sous haute surveillance dans la capitale. Hier soir, François Hollande a rencontré des soldats de l'opération Sentinelle et les services de secours engagés sur le terrain pour le réveillon. Car la sécurité des Français reste la priorité du président pour 2016.

60 000 hommes mobilisés 

À Paris, 80% des effectifs étaient mobilisés. Une Saint-Sylvestre aussi sur surveillance à Strasbourg ou encore à Toulouse. Au total, 60 000 militaires et policiers étaient sur le terrain pour ce 31 décembre. "On se sent plutôt en sécurité parce qu'on a vu beaucoup de policiers, de soldats avec des fusils. On a vu beaucoup de contrôles", confie une touriste au micro de France 3. Depuis l'attentat de Charlie Hebdo, les policiers sont mis à rude épreuve. Une pression qui s'est accentuée depuis novembre avec la deuxième vague d'attentats, l'état d'urgence, la COP21 et les fêtes de fin d'année.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Champs-Elysées ont été pris d\'assaut, comme en témoigne cette marée de fêtards occupés à prendre leurs premières photos de l\'année.
Les Champs-Elysées ont été pris d'assaut, comme en témoigne cette marée de fêtards occupés à prendre leurs premières photos de l'année. (CHARLES PLATIAU / REUTERS)