Procès des attentats du 13-Novembre : le témoignage du premier policier entré dans le Bataclan

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Procès des attentats du 13-Novembre : le témoignage du premier policier entré dans le Bataclan
France Info
Article rédigé par
B.Delombre, R.Laurentin, France 3 IDF - franceinfo
France Télévisions

Mercredi 22 septembre, le premier policier à être entré au sein du Bataclan lors des attentats du 13 novembre 2015 témoigne devant les victimes, les proches des victimes et les avocats.

Ce témoignage, mercredi 22 septembre, d'un commissaire de la Brigade anti-criminalité (BAC) de nuit est l'un plus saisissant de ce procès des attentats du 13 novembre 2015. Ce membre des forces de l'ordre était le premier à entrer dans le Bataclan après l'alerte à la radio indiquant qu'un attentat était en cours. Cette nuit-là, accompagné de son coéquipier, il aperçoit des corps mais surtout, il voit Samy Amimour : "J'entends une voix. C'est Samy Amimour. Il crie à un otage : "couche-toi au sol". Pour nous, la réaction a été immédiate : c'était le seul survivant et il allait l'abattre".

Un récit glaçant 

Les deux policiers vont tirer à six reprises sur Samy Amimour et ce dernier parvient à enclencher sa ceinture d'explosifs. Alertés, deux terroristes vont les prendre pour cible. "Je ne sais pas si on peut être préparé à mourir mais on était, à un moment donné, certains de mourir", ajoute le policier de lBrigade anti-criminalité. Pendant de longues minutes, le policier poursuit son récit et détaille les coups de feu, l'arrivée de la BRI et les blessés qu'il faut effectuer. "Je dois ma vie à ce commissaire de la BAC", témoigne Bruno Poncet, rescapé du Bataclan.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Enquête sur les attentats de Paris

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.