L'une des sœurs du jihadiste Fabien Clain mise en examen et écrouée

Anne-Diane Clain, l'une des sœurs du jihadiste français Fabien Clain, vient d'être mise en examen et écrouée, après son arrestation mardi 20 septembre. Elle était en compagnie de son fils et de son compagnon, également mis en examen.

Photo non datée du jihadiste français Fabien Clain.
Photo non datée du jihadiste français Fabien Clain. ((AFP))

L'une des sœurs des jihadistes français Fabien et Jean-Michel Clain a été mise en examen et écrouée, a appris franceinfo samedi 24 septembre auprès de sources judiciaires. Anne-Diane Clain est poursuivie pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

Âgée de 41 ans, elle avait été arrêtée début juillet avec sa famille à la frontière entre la Turquie et la Syrie. Expulsée du territoire turc, elle a été appréhendée mardi par la DGSI à l'aéroport de Roissy avant d'être placée en garde à vue.

Son compagnon et son fils étaient avec elle

Au moment de son interpellation, Anne-Diane Clain était en compagnie de son fils de 16 ans, lui aussi entendu par les policiers, et de son compagnon tunisien Mohammed Amri qui voyageait avec ses trois enfants mineurs. Les enfants ont fait l’objet d’une mesure immédiate de placement.
 
Mohammed Amri, 56 ans, a également été mis en examen. Il était sous le coup d'un mandat d'arrêt dans le cadre de l'information judiciaire ouverte après le départ en Syrie de Fabien Clain en mars 2015.

Les frères Clain au cœur de Daech

Depuis leur départ en Syrie, les frères Clain sont devenus des piliers de la propagande de Daech au sein des jihadistes français. Fabien Clain a notamment revendiqué les attentats du 13 novembre dans un enregistrement audio. La voix de son frère Jean-Michel a aussi été identifiée comme celle du chanteur entendu dans cet enregistrement. Les deux hommes sont probablement en Syrie, selon les enquêteurs.