Bruxelles en alerte maximale : quelles conséquences pour les Belges ?

En direct de Bruxelles (Belgique), Pascal Verdeau fait le point sur la situation.

France 3

Ce dimanche 22 novembre, les autorités belges ont décidé de maintenir le niveau d'alerte maximum à Bruxelles (Belgique). "Ces mesures qui ont été prises par le Conseil national de sécurité étaient lourdes, très risquées à prendre politiquement, car il faut à la fois rassurer sans tomber dans la psychose. La décision de rouvrir ou non le métro ne sera prise que demain ce qui veut dire ce soir que la menace reste crédible", explique Pascal Verdeau en direct de Bruxelles.

700 000 Belges

"En revanche, toutes les écoles seront fermées lundi. Les autorités belges ont donc choisi la prudence, ce qui va perturber la vie économique puisque près de 700 000 Belges viennent travailler à Bruxelles tous les jours. Ce soir, chacun se demande pendant combien de temps le gouvernement belge pourra-t-il tenir la barre aussi haute. C'est du jamais vu depuis 1945. Près de 1 000 militaires sont déployés en région de Bruxelles et la police, elle, est sur tous les fronts", poursuit le journaliste de France 3. Cet état ne pourra donc pas être prolongé infiniment.

Le JT
Les autres sujets du JT
(XINHUA / SIPA)