Cet article date de plus de cinq ans.

Attentats de Paris : la police belge diffuse une nouvelle photo de Salah Abdeslam

Comme leurs homologues français, les autorités belges invitent les personnes qui apercevraient le suspect à faire preuve de la plus grande prudence.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La photo de Salah Abdeslam, principal suspect encore vivant après les attentats de Paris, publiée mardi 17 novembre 2015 par la police fédérale belge. (POLICE FEDERALE BELGE)

Les traits de l'homme le plus recherché d'Europe sont un peu mieux connus. La police fédérale belge a diffusé, mardi 17 novembre, une nouvelle photographie de Salah Abdeslam, l'homme suspecté d'être l'un des principaux instigateurs des attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis vendredi. 

>> Suivez les derniers développements de l'enquête dans notre direct

Comme leurs homologues français, les autorités belges invitent les personnes qui apercevraient Salah Abdeslam à faire preuve de la plus grande prudence. "La discrétion est assurée et il est demandé à toute personne l'apercevant de s'abstenir de prendre toute initiative et de prévenir le cas échéant les services de police", peut-on ainsi lire sur l'avis de recherche.

Vaine opération de police lundi

En Belgique, l'enquête sur les attentats s'est accélérée lundi, avec l'inculpation de deux suspects. Mais une vaste opération policière dans le quartier populaire bruxellois de Molenbeek n'a pas permis d'appréhender Salah Abdeslam.

Selon les enquêteurs, ce dernier aurait côtoyé Abdelhamid Abaaoud, qui est aussi soupçonné d'être le commanditaire d'attentats projetés en Belgique par une cellule jihadiste, attentats pour lesquels il aurait fait un aller-retour en Europe depuis la Syrie, se jouant des services de sécurité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.