Attentats à Paris : des prêches contre le terrorisme

En ce vendredi 20 novembre, jour de prière, les imams des 2 500 mosquées de France ont fermement condamné les attaques.

FRANCE 2

"Ces barbares, ces criminels, ceux qui essayent de nous dissoudre", c'est ainsi que l'imam de la mosquée de Montpellier a décrit les auteurs des attaques du 13 novembre, en ce vendredi, jour de prière des musulmans. Le Conseil français du culte musulman appelait les imams des 2 500 mosquées de France à rejeter toute violence. Un message entendu partout dans le pays.

"Ce ne sont pas des musulmans, ce sont des fous à lier"

Ce matin, à la mosquée de Paris, les fidèles étaient nombreux. Unanimes pour dénoncer la barbarie. "Je pense que ces terroristes là, ce sont des musulmans pratiquants, mais ce ne sont pas des musulmans, ce sont des fous à lier", exprime ainsi un jeune homme au micro de France 2. À Toulouse, beaucoup sont venus se recueillir pour les victimes, et pour leur pays, la France. "Le Coran, c'est pour la paix, c'est pour qu'on vive ensemble", a déclaré l'imam. De quoi rassurer les fidèles, même si certains redoutent l'amalgame avec les extrêmistes.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des équipes médicales devant l\'hôpital Saint-Antoine à Paris, le 13 novembre 2015. 
Des équipes médicales devant l'hôpital Saint-Antoine à Paris, le 13 novembre 2015.  (MAXPPP)