Transfèrement de Salah Abdeslam : des conditions de détention exceptionnelles

Salah Abdeslam a été mis en examen pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste. Il est arrivé ce mercredi 27 avril au soir à la prison de Fleury-Mérogis (Essonne).

France 3

Des mesures de sécurité exceptionnelles ont été mises en place. "Il s'agit de mesures de sécurité prévues pour les détenus c'est-à-dire l'isolement total et une surveillance accrue. Bien sûr pour le détenu Salah Abdeslam, la surveillance sera renforcée. Il serait notamment question d'installer dans sa cellule une caméra de vidéosurveillance actionnée 24 heures sur 24, comme c'était d’ailleurs le cas dans sa cellule en Belgique", explique Nathalie Pérez en direct de la prison de Fleury-Mérogis. 

Vidéosurveillance 24h/24 

Il s'agit d'éviter un suicide. "Ici même Yassine Salhi, un terroriste présumé accusé d'avoir décapité son patron en Isère, s'est suicidé en décembre dernier dans sa cellule à Fleury-Mérogis", ajoute la journaliste. La priorité pour l'administration pénitentiaire c'est avant tout qu'il n'arrive rien au dernier survivant qui a participé aux attentats du 13 novembre à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un fourgon de la police belge arrivant dans les locaux de la Chambre du conseil de la cour d\'appel de Bruxelles (Belgique), qui a décidé d\'accepter la remise de Salah Abdeslam aux autorités judiciaires françaises, le 31 mars 2016.
Un fourgon de la police belge arrivant dans les locaux de la Chambre du conseil de la cour d'appel de Bruxelles (Belgique), qui a décidé d'accepter la remise de Salah Abdeslam aux autorités judiciaires françaises, le 31 mars 2016. (ERIC LALMAND / BELGA MAG)