Salah Abdeslam : pourquoi son avocat français renonce à le défendre

Devant le silence de leur client, les avocats de Salah Abdeslam ont annoncé qu’ils renonçaient à assurer sa défense. Son avocat français Frank Berton s'explique. 

FRANCE 3

Les avocats de Salah Abdeslam, le Français Frank Berton et le Belge Sven Mary, renoncent à défendre leur client, muré dans le silence depuis plusieurs mois. "J'ai pris cette décision avec mon confrère belge Sven Mary puisque nous sommes à deux à sa défense depuis maintenant près de sept mois. (...) Avant son transfert en France, il avait parlé devant le juge d'instruction belge, il avait envie de s'expliquer, mais depuis quelques mois il s'est muré dans le silence", explique Me Franck Berton en direct de Lille (Nord).


Il a fait le choix de se taire


Salah Abdeslam applique aujourd'hui son droit au silence. "Un droit qui n'est pas contestable, mais on s'est interrogés avec Sven Mary sur les raisons de notre présence maintenant à ses côtés alors qu'il a fait le choix de se taire. La justice est là pour comprendre ce qui s'est passé et on ne peut pas comprendre s'il se tait et ne dit rien. On ne lui demandait pas de collaborer de manière nette et précise, mais de dire simplement ce que lui avait fait et de donner un certain nombre de réponses aux questions qui étaient posées par les magistrats", conclut l'avocat.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'avocat français Franck Berton a renoncé le 12 octobre 2016 à défendre Salah Abdeslam
L'avocat français Franck Berton a renoncé le 12 octobre 2016 à défendre Salah Abdeslam (MATTHIEU ALEXANDRE / AFP)