Procès des attentats du 13-Novembre : la perpétuité incompressible pour Salah Abdeslam

Publié
Procès des attentats du 13-Novembre : la perpétuité incompressible pour Salah Abdeslam
France 2
Article rédigé par
N.Perez, E.Pelletier, C.Weill-Raynal, S.Pichavant, A.Dupont, L.Barbry, D.Fossard, G.Baslé, I.Simonnet, E.De Pourquery, G.Liaboeuf - France 2
France Télévisions

L'émotion était vive suite à l'annonce du verdict du procès des attentats du 13-Novembre, rendu dans la soirée du mercredi 29 juin. Les condamnations vont de deux ans de prison à la perpétuité incompressible pour Salah Abdeslam.

Dans la soirée du mercredi 29 juin au procès des attentats du 13-Novembre, il y avait des larmes et beaucoup d'émotion, après l'annonce du verdict. Les victimes étaient soulagées, après un procès difficile et éprouvant. "Il faut accepter de pleurer, parce que la douleur elle est là malgré le verdict, et la souffrance est là. Ça reste une étape", témoigne Bilal Mokomo, partie civile. 

Perpétuité incompressible pour Salah Abdeslam

La cour a condamné à la perpétuité incompressible Salah Abdeslam. Avec un regard noir, comme figé dans le box, il n'a pas réagi à l'énoncé du verdict. Pour les 19 autres accusés, les peines vont de deux ans de prison, jusqu'à la perpétuité assortie de 22 ans de sûreté. "On est saisi par l'intelligence et le discernement qu'il y a eu. Les petites mains restent des petites mains, et il y a eu une bienveillance et une vigilance à leur égard. Mais pour ceux qui ont participé de façon très active à ce qui s'est passé, je dirai que la peine est assez implacable", estime Maître Jean Reynhart, avocat d'une partie civile. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.